Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript.Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web. Environs in Pula, Santa Margherita di Pula, Nora, Is Molas - Vacances en Sardaigne.fr

Environs in Pula, Santa Margherita di Pula, Nora, Is Molas 

Régions

Pula, Santa Margherita di Pula, Nora, Is Molas

Sous-région Costa del Sud


/images/karten/regionen/costadelsud_p.gif


Position géographique
Côte sud

Villes importantes
Pula, Cagliari

Distances aéroports / ferries
- Alghero 227 km
- Porto Torres 260 km
- Golfo Aranci 308 km
- Olbia 291 km
- Arbatax 177 km
- Cagliari: 34 km

An der Süd-Ostküste Sardiniens gelegene Ferienlokalitäten.
Während Pula ein schönes, belebtes und sehr gepflegtes Ortszentrum bietet, zeichnet sich die kleine Lokalität Nora durch eine der wichtigsten Fundstätten Sardiniens und schöne Hotels aus.
Santa Margherita di Pula ist hingegen aufgrund der vielen, nahezu aneinander grenzenden Sandstrände beliebt, Is Molas für seinen Golfplatz, und Villa San Pietro ist eigentlich nur ein kleiner Durchgangsort mit schöner Landschaft, von wo aus man rasch die umliegenden Orte und Strände, sowie auch die Inselhauptstadt Cagliari erreichen kann.

Remarquable:
Pula est renommé pour ses excellentes tomates ("Pomodorini di Pula", à manger encore un peu verte) ainsi que pour ses délicieuses pâtes. Il faut aussi absolument goûter aussi les pizzas gigantesques.

Pula

Petit ville animée avec ses nombreux commerces, pizzerias, restaurants, ainsi que l'un des plus célèbres site archélogique de Sardaigne: l'ancienne ville de Nora avec un théatre en trsè bon état. Au musée archéologique se trouvent des vestiges de Nora, dont d'antiques assiettes, cruches, des pièces de monnaie, des amphores, des bijoux ou des amulettes.

Site archéologique de Nora

En bord de mer, fouilles sur des vestiges d'époque phénicienne et romaine, comporte un théatre en bonne état de conservation.

Santadi

La coorpérative vinicole de Santandi produit parmi des meilleurs vins de la Sardaigne comme, par exemple le "Terre Brune".

Grottes de Santadi

Sur la route SP195 en direction de Teulada ces grottes dénommées "Is Zuddas" et "Benatzu o Pirosu" sont parmi les plus grandes de la Sardaigne.

Chia et le cap Spartivento

(Chia se prononce "Quiiia", comme dans "Chianti")
A environ 17km les grandes palges de sable de Chia: "Campana", "Su Giudeu", "S'Acqua Ucci" und "Cala Cipolla". La plage "Su Giudeu" est particulièrement recommandée aux surfeurs.

Route côtière Chia - Teulada

Cette route (une des plus belles routes côtières de Sardaigne) commence à Chia et conduit à Teulada via le cap Spartivento). Nombreuses tours sarrazines, criques de sable blanc et magnifiques paysages de maquis, jusqu'au petit village de pêcheur de Teulada.

Sant'Antioco

La presqu'île de Sant'Antioco, distante de 62km de Chia (90km de Cagliari) est relièe au "continent" sarde par un isme étroit. Elle présent un indéniable intérêt archéologique de par ses fouilles archéologiques, ses tophets (sépultures phéniciennes d'enfants) et ses petites catacombes.
Dans la ville du même nom, fondée par les Phéniciens au VIII siècle av. J.C., on trouve aujourd'hui bars, pizzerias, restaurants de poisson (excellents). Au printemps, on peut y déguster du thon rouge péché localement, dont la plus grande part est exportée vers le Japon.

Carloforte, île de San Pietro

Au XVIII siècle se sont installés là des pêcheurs Liguriens venant de l'île tunisienne Tabarka imprégnant Carloforte de leurs traditions et de leur culture. Ceci est toujours visible de nos jours dans le dialecte, l'architecture et la cuisine avec des plats comme les "Casulli alla Carlofortina" (pâtes avec une sauce tomate, pesto et thon) ou le "Tonno alla Carlofortina" (Thon à la Carlofortaise) et le "Couscous alla Carlofortina".

Montessu

Peut-être la plus significative et considérable des nécropoles de Sardaigne, avec 40 chambres sépulcrales taillées dans la roche dont beaucoup sont d'impressionantes "Domus de Janas". La nécropole est située en pleine nature, dans une cuvette en forme d'amphithéâtre, à Villaperuccio.

Monte Sirai

Situé à 6 km de Carbonia, le Monte Sirai, plateau montagneux, fut habité dès l'époque nuragique, puis fut occupé par les Phéniciens vers 650 av. J.C. et, pendant les siècles qui suivirent, utilisé comme forteresse par les Carthaginois puis les Romains. Aujourd'hui on peut encore y voir l'acropole (env. 180 hectares), une nécropole ainsi que des Tophets (sépultures phéniciennes de jeunes enfants non encore initiés).

Parc naturel Polaris

A environ 3 km en direction de Is Molas, petit parc naturel où cerfs et sangliers s'ébattent en pleine nature.

Parc naturel Is Cannoneris

A 20km, une étroite route non complétement goudronnée conduit au parc naturel "Is Cannoneris" où l'on peut observer des cerfs (race spécifique à la Sardaigne).

Pan di Zucchero

Avant Masua, à environ 96km de Pula, se dresse au-dessus de la mer un rocher appelé "pain de sucre" par les Sardes. Faites une promenade en bord de mer jusqu'au ruines minières La-Marmora pour bien le voir.

Temple Antas

En une journée d'excursion en direction de Iglesias / Fluminimaggiore (route SP126): temple dédié au dieu antique sarde Sid Adir Babbai (Sardus Pater) au milieu d'un paysage bucolique.

Cagliari

34Km de Pula. Capitale de la Sardaigne qui propose d'intéresant musées, des quartiers historiques, de belles terrasses panoramiques, un jardin botanique, des salines (à l'est comme à l'ouest) où vivent à l'année des flamants roses et, bien sûr, des opportunités de shopping et d'excellents restaurants et trattorie dans les petites rues de la Marina, ancien quartier près du port, en plein centre ville.

Possibilités dans les environs: Golf; équitation; surf; plongée; VTT; location de bateaux et kayaks.

Procession de Sant'Efisio à Cagliari

Importante procession, en l'honneur du saint patron Sant' Efisio qui aurait sauvé Cagliari de la peste, à laquelle participe pratiquement tous les villages de la Sardaigne.
Elle a lieu chaque 1er mai de Cagliari à Pula/ Nora (une quarantaine de kilomètres) et le 4 mai en sens inverse et ce, chaque année depuis 1656. Le nombre de participants est vertigineux qui viennent de leur village, à pied, à cheval (par milliers) ou en char à boeufs, tous en costume traditionnel.
Le mot "folklore" dans le sens "divertissement pour touriste" est à bannir pour décrire cette célébration.
La participation des Sardes est impressionante, tant par leur nombre que par l'auto-discipline dont ils font preuve.

Martyr de Sant'Antioco à Sant'Antioco

Célébré chaque 15 jours après Pâques, c'est la plus ancienne fête de la Sardaigne: elle existe depuis le XII siècle. La légende dit que le martyre Antioco, à la fin du Ier siècle se serait enfui devant les Romains pour l'Afrique du Nord et aurait vécu là-bas comme le Christ jusqu'en l'an 125. Il est inhumé dans les catacombes sous l'église paroissiale de San'Antioco.

Lagune de Nora

Parc nautique de Blufan